6 May 2000

quant à, French Vocabulary


compiling by Corry Shores



quant à

video  

[kɑ̃ta]


Harper Collins Concise French Dictionary
quant à
prép
(pour ce qui est de) as for, as to 
(au sujet de) regarding


Microsoft Reader French-English Pocket Dictionary:
quant à
prep 
as for, as to


QUANT À, loc. prép.
A.  Loc. prép.
1. [Marque la sélection thématique parmi les éléments d'un parad.] Pour ce qui est de, en ce qui concerne. Synon. pour, à l'égard de, (au sujet) de, relativement à, à propos de.
a) [Suivi d'un pron. pers. tonique] Quant à moi/toi/ lui/elle/nous/vous/eux/elles. V. moi I A 1. Synon. pour moi/toi, lui (etc.), pour ma/ta/sa (etc.) part, de mon/ton/son (etc.) côté. C'est un homme de bien. Je voudrais, quant à moi, que tous les princes lui ressemblassent (COURIERPamphlets pol., Réponses aux anon., 1, 1822, p. 152). Les commerçants considéraient quant à eux tous ces prébendiers comme autant d'hypocrites imposteurs et pillards (CÉLINEVoyage, 1932, p. 184).
b) [Suivi d'un subst. de l'inanimé, signale qu'on parle de tel ou tel aspect parmi plusieurs prévisibles] Synon. pour ce qui est de, concernant, relativement à, sur le chapitre de. Quant au fond, à la forme, au reste. Je n'ai rien terminé encore quant à ma vente de terre (LAMART.Corresp., 1830, p. 67). Aveugle quant au visage de son fils, le comte ne devait-il pas l'être quant à son âme? (MONTHERL.Bestiaires, 1926, p. 388):

... la conception de Proust quant à la psychologie est celle que Hegel professe quant à la philosophie lorsqu'il refuse à celle-ci de traiter les propositions, ainsi que le fait la mathématique, comme des objets extérieurs au sujet pensant...
BENDAFr. byz., 1945, p. 133.

c) [Suivi de l'inf., souvent en cont. négatif, après une princ. exprimant un verbe d'interr., de doute ou de négation, avec valeur de renforcement] Pour ce qui est de. J'hésitais quant à savoir s'il ajouterait un mot et je me demandais si ce serait « merci » ou « tout est oublié » (DUHAMELJard. bêtes sauv., 1934, p. 140).
2. [En tête de phrase ou de prop., marque un changement de thème] Synon. pour ce qui est de, en/pour ce qui concerne.
a) [Suivi d'un compl. de l'animé] Quant aux truites, ils n'en virent pas une (DUSAULXVoy. Barège, t. 1, 1796, p. 194).Quant à mon père, je le voyais peu. Il partait chaque matin pour « le Palais » (BEAUVOIRMém. j. fille, 1958, p. 10).
b) [Suivi d'un compl. de l'inanimé] On sait de bonne part qui vous êtes, et il ne vous sied point de faire tant de bruit. Quant à ce qui est de la Madeleine, payez vos dettes avant d'en parler (MUSSETLettres Dupuis Cotonet, 1837, p. 751).L'imagination puissante et précise ne connaît pas de traditions qui l'embarrassent et quant aux nouveautés, elle en fait son affaire (VALÉRYVariétés IV, 1938, p. 122).
c) Quant à + inf. (...) il n'en est pas question, il n'y faut point songer, (cela est) impossible c'est une autre affaire, c'est une autre paire de manches (v. manche2). Je vous ai pris Tata, et je vous aime de toutes mes forces... Mais quant à vous donner ma fille, jamais de la vie! (MEILHAC, HALÉVYFroufrou, 1869, I, 8, p. 20). Ce vin est devenu impropre à l'usage rituel. Quant à le boire, je n'y songe pas, les docteurs me prescrivent l'eau de Vichy (ROMAINSCopains, 1913, p. 63).
B.  Vieilli. Quant à présent, loc. adv. de temps. Pour le moment, jusqu'à nouvel ordre. Ce nouveau méridien laisse du moins nos immenses matériaux en géographie dans toute leur valeur: sans cela il faudrait en rejeter l'idée, comme je rejette, quant à présent, (...) celle de la nouvelle division du cercle (Voy. La Pérouse, t. 1, 1797, p. XXX). Sire, je vous rejoindrai volontiers; mais, quant à présent, j'ai sur les bras un enfant sans mère, et je ne suis pas libre (BALZACMéd. camp., 1833, p. 261). Ne t'emballe pas. Je ne considère, quant à présent, Mme de Passelieu que pour son salon, qui est commode (HERMANTM. de Courpière, 1907, I, 12, p. 10).
 DR. Quant à présent et en l'état. V. présent2 I C 1 a .
Prononc. et Orth.: []. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1269-78 (JEAN DE MEUNRoman de la Rose, éd. F. Lecoy, 8099). Du lat. quantum « quelle quantité, combien »; cf. quantum ad + subst. « quant à » (OVIDE ds OLD). Fréq. abs. littér.: 10 200 (dont 30 quant-à-soi). Fréq. rel. littér.: XIXe s.: a) 14 147, b) 23 005; XXe s.: a) 10 693, b) 12 550. Bbg.COMBETTES (B.). Organisateurs textuels et marqueurs argumentatifs en m. fr.: quant àVerbum. 1986, t. 9, pp. 213-250.




Harper Collins Staff. Harper Collins Concise French Dictionary. Glasgow: Harper Collins Publishers, 1998.
More Information:

Microsoft Reader French-English Pocket Dictionary. Copyright © 2000 Langenscheidt KG, Berlin and Munich. Conversion into eBook format by dibi GmbH, Hamburg. Version 1.
-Voice audio pronunciation also from Microsoft Reader.

Le Trésor de la Langue Française informatisé(TLF). http://atilf.atilf.fr/tlf.htm


No comments:

Post a Comment